Afin d’activer les ateliers de réforme lancés par le roi Mohammed VI, pour améliorer les conditions de détention des détenus (es) des établissements pénitentiaires par l’adoption d’une stratégie favorisant  la formation qui facilitera  l’intégration de ce groupe dans la société, Le Centre des droits des gens/Maroc a travaillé en partenariat avec la délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion et la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des prisonniers et  le soutien de la Fondation Friedrich Neumann au Maroc, à  l’organisation des ateliers de formation dans les centres pénitentiaires  (2017 à 2019), et la création de 61 clubs de  droits de l’homme et la citoyenneté avec la participation des détenus (es)des établissements pénitentiaires et des centres correctionnels